Si vous aussi vous en avez mare qu'on ne parle que des Cullen, alors se forum est fait pour vous. Dans ce forum vous pourrais parlez des Quileutes mais aussi lire des fiction dessus.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ficttwilight-jacob-moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélissa



Messages : 3
Date d'inscription : 09/08/2010
Age : 27
Localisation : 01

MessageSujet: ficttwilight-jacob-moi   Lun 9 Aoû - 22:00

Prologue

Bella…

Lorsque Stéphanie a écrit notre histoire à Edward et à moi, nous lui avons demandé de passer sous silence ce qu’il s’est passé 6 ans après ma transformation car voyez vous, les loups garou ne sont pas les seuls être dont nous devons nous méfier nous autres vampire.

Les chasseurs de vampire…
Des être qui n’ont ni notre force, ni notre vitesse et que, pourtant nous craignons énormément. Notre seul moyen de les tuer est de leur briser les os, car si notre venin peut les transformer, boire leur sang nous tuerai à coup sur avant même que nous les ayons vidé. Nous évitons de les blesser car si leur sang est meurtrier, il produit sur les vampires le même effet que le miens avait sur Edward avant ma transformation.

Carlisle m’a raconté un jour que les chasseurs de vampire sont dotés de don contre lesquels nous ne pouvons rivaliser. Emmett n’y croit pas, il dit que rien ne lui résiste. Il me fait rire. Alice n’a qu’une seule peur, c’est que les chasseurs de vampire soit immunisé contre ses visions tout comme mes loups garous d’amis. Quand a Edward, il se contente de dire que je n’ai rien à craindre et de changer de sujet. Carlisle aime me raconter des histoires sur les chasseurs de vampire mais Esmée s’empresse, dès que j’angoisse, de me certifié que nous ne craignons rien, puisque notre régime alimentaire est différend des autres vampires. Les chasseurs de vampire protègent l’espèce humaine et comme nous ne touchons pas aux humains il ne devrait pas venir nous embêter.

Où plutôt c’est ce que nous pension, mais lorsqu’elle est arrivé j’ai eu peur pour mon mari, ma fille et notre « famille »…



Chapitre 1

Jacob…

Je veille au grain sur notre territoire, tout est absolument calme depuis huit mois, je continu à rendre visite à Renesmée régulièrement, en fait même plusieurs fois par jour. Je crois qu’Edward à de plus en plus envie de m’arracher la tête. Il m’aime bien mais certainement pas au point de me voir devenir un jour son gendre, ce qui va se produire d’ici peu de temps si ma petite princesse continu à grandir aussi vite.

Certains d’entre nous prétendent que l’imprégnation est réversible et que c’est pour ça que notre ancêtre à eu trois épouses moi je n’y crois pas, je pense simplement qu’il n’a pas trouvé celle de qui il se serait imprégné. Je n’envisage pas de posé un jour le regard sur une autre que Renesmée ma petit princesse, même si elle est… vampire. Ma meute est aujourd’hui alliée des vampires et même si Sam émet encore quelques réserves je sais qu’il ne leur veut aucun mal. Tout ceci grâce à Bella. Décidément cette fille change en or tout ce qu’elle touche.

Je ne reprends mes esprits que lorsque je me heurte à quelqu’un. Au début je pense que c’est un arbre mais lorsque je pose mon regard sur ses yeux bleus je suis forcé d’admettre qu’il s’agit d’une jeune fille. De longs cheveux noirs, légèrement maquillé, un décolleté plongeant, un jean moulant et une veste longue qu’elle porte déboutonné.

- Excuse-moi, lançais-je en la fixant dans les yeux.
- Ce n’est rien, m’assure-t-elle, je ne regardais pas ou j’allais…
- Moi non plus, affirmais-je, mais que fais-tu seule dans la forêt alors que la nuit est sur le point de tomber. Es-tu perdu ?
- Euh… oui ! Je me promenais avec mon chien, euh… il s’est enfui et je lui ai courut après, mais quand je me suis arrêté je n’étais plus sur le sentier et j’étais incapable de retrouver mon chemin.
- Tu ne devrais pas t’enfoncer autant dans la forêt, c’est dangereux.
- Tu le fais bien toi, me lance-t-elle en souriant.
- Mais moi j’ai grandi ici, dis-je, je suis l’un des indiens de la réserve.
- N’es-tu pas un peu loin de ta réserve ?
- Je rends visite à des amis, affirmais-je, d’ailleurs leur maison n’est pas loin, si tu veux je t’y emmène ils pourront de raccompagner en ville.
- Merci !

Je lui fais signe de me suivre et nous avançons d’un bon pas en direction de la villa des Cullen, j’espère qu’Edward captera mes pensées pour qu’ils sachent que je n’arrive pas seul.

- Tu n’as pas l’air très affolé pour quelqu’un de perdu, fis-je remarquer.
- Mon père m’a dit un jour que lorsqu’on se perd il ne faut jamais paniquer, explique-t-elle, et d’avancer toujours dans la même direction et si il fait nuit se trouver un abri.
- Un homme plein de bon sens, m’amusais-je, que fais-t-il dans la vie ?
- Il était garde chasse !
- Etait ? questionnais-je.
- Il n’est plus parmi nous…
- Oh… je suis désolé !

Nous apercevons entre les arbres la villa des Cullen, ce qui me dispense de poursuivre cette conversation malhabile. Bella est a la fenêtre du premier étage et m’observe en souriant, je lui adresse un petit signe de la main et elle me fait signe d’entrée. Emmett nous attend déjà sur le perron je lui tend la main pendant que mon invité se tient derrière moi.

- Qui est ton invité ? me demande Emmett.
- Euh…

Je réalise alors que je ne connais pas son prénom.

- Mélissa, lance-t-elle en tendant une main à Emmett.

Le vampire lui sert la main avec retenu, puis il nous invite à entrer. Bella a quitté le premier étage et se tient dans le salon en compagnie d’Edward, de Carlisle, d’Esmée et d’Alice.

- Bonjour Jacob, me lance Esmée avec un sourire radieux.
- Bonjour ! leur dis-je à tous. Je suis désolé d’arriver comme ça accompagné, mais cette jeune fille c’est perdu dans la forêt, je l’ai trouvé à environ 500m je me suis dit qu’on pourrait la raccompagné en ville.

Je sens alors quelque chose entrer en contact avec mes abdominaux, je baisse les yeux et ma princesse me regarde en souriant.

- Pourquoi me frappes-tu ? demandais-je en souriant.
- Pour que tu remarques ma présence, tu es si grand que tout ce qui se passe sous ton nombril tu ne le remarque même pas.
- Ce n’est pas ma faute si tu es une petite naine, affirmais-je en la prenant dans mes bras.
- Qui est-ce ? interroge Renesmée en faisant un signe de tête en direction de Melissa !
- Renesmée, s’indignent Edward et Bella d’une seule voix.
- Quoi ? lance-t-elle innocemment.
- Sois poli veux-tu, lui demande sa mère.
- Sois la bienvenue parmi nous, lance Carlisle à Mélissa. Je suis Carlisle, voici ma femme Esmée, et nos enfants Edward, Bella, Alice et Emmett. Et ce petit brun de fille, c’est Renesmée, la fille d’Edward et Bella.

Il y eut un moment de silence pendant lequel Mélissa les regarda tous à tour de rôle.

- Vos enfants ?
- Adoptifs, dirent tout les vampires d’une seule voix.
- Je suis Mélissa !
- Tu as dû énormément marché, veux-tu boire quelque chose avant que nous te ramenions, demande Esmée avec sa douceur habituelle.
- Oui je veux bien, merci !

Esmée l’entraîne dans la cuisine et je sens alors les yeux de 6 vampires posés sur moi. Je tourne les yeux vers eux en souriant.

- Qu’est ce qu’il t’a prie d’emmener une humaine chez nous ? me demande Edward.
- Edward ! lance Carlisle. Jacob tu as eu raison, nous ne pouvions pas laisser cette jeune fille livré à elle même dans la forêt. Je la ramènerai en ville dès qu’Esmée aura fini de la materné !

Esmée et Melissa reviennent de la cuisine quelques minutes plus tard, Esmée lance un regard mi amusé mi courroucé à son mari ce qui me laisse penser qu’elle a entendu le mot « materné » dans les paroles de Carlisle. Carlisle et Mélissa partent ensuite en direction du garage. Dès que la voiture s’éloigne dans l’allé Jasper descend les escaliers plus rapidement qu’une formule 1.

- Qu’est ce qui sent aussi bon ? demande-t-il en humant l’air !
- L’invité de Jacob, lance Alice.
- Je me disais aussi que c’était envoutant, fit remarquer Bella.
- Je n’ai même pas remarqué, dit Edward.
- De toute façon toi, depuis Bella tu ne sens plus rien, s’amuse Alice.
- Puis-je emmener cette jeune fille, demandais-je aux parents de ma petite princesse.
- Où ? m’interroge Edward.
- Faire un petit tour dans la forêt !
- D’accord, approuve Bella…
- Merci !
- A condition que tu reste dans l’Etat !
- Promis, lançais-je en levant les yeux aux ciels.

Je me change en loup et Renesmée me saute sur le dos alors qu’Alice m’ouvre la porte de la baie vitrée. Je m’élance dans la forêt alors que ma petite princesse s’accroche à ma fourrure et pousse des cris de joie. Physiquement elle ressemble à une enfant de 12 ans mais elle a gardé une âme d’enfant et nos petites courses dans la forêt l’amusent toujours beaucoup. Nous longeons la mer jusqu'à ce qu’elle m’ait demandé d’arrêter puis nous nous amusons à sauter de la falaise tour à tour enfin nous nous asseyons dans le sable. Et elle me demande de lui raconter les légendes de ma tribu, je n’ai normalement pas le droit mais elle les connait déjà par cœur puisque Bella lui a raconté lorsqu’elle était enfant.
J’aime ma vie et je ne veux en changé pour rien au monde…

Chapitre 2

Melissa…

Lorsque le vampire prénommé Carlisle me dépose à mon hôtel, je le remercie puis vais m’installer sur mon lit. Je réfléchis alors aux évènements.

Je savais que les vampires étaient 8, et qu’il y avait également la petite fille mi humaine, mi vampire. Je me demande seulement qui est ce garçon, Jacob, je crois que c’est comme ça qu’il s’appelle, il n’était pas humain mais il n’était pas vampire non plus. Peut être un loup garou, j’ai entendu dire qu’il y en avait quelques uns dans la région, mais je ne peux pas me fier pleinement aux rumeurs. En même temps, si je m’allie aux loups garous il me sera sûrement plus facile de tuer les vampires. 9 vampires ça fait un peu beaucoup à affronter même pour moi.

Maintenant que je sais où vivent les Cullen, je vais pouvoir éviter leur villa, ce qui m’embête c’est que maintenant ils connaissent mon odeur. Ils pourront me repérer facilement. Mais je verrai ça le moment venu en attendant il faut que j’étudie le terrain et que je sache si cette histoire de loup garou est vrai. Ce garçon, Jacob, m’a dit qu’il est un indien de la réserve c’est donc par là que je commencerai mes recherches…

Je marche dans la forêt, j’avance doucement en direction de la villa des Cullen, il ne me reste plus que quelques mètre à parcourir lorsque j’entends du bruit sur ma gauche, je fais volteface, un nombre incalculable de loup et tout les Cullen se tiennent face à moi. Je recule d’un pas et je me heurte à un mur de glace, je fais à nouveau volteface et je me retrouve face au vampire prénommé Emmett, j’essaye de m’esquiver mais il m’attrape par le cou…

Je me réveille en sursaut. Je me mets en position assise et regarde tout autour de moi, je suis dans ma chambre d’hôtel, sur le lit, habillé avec mes vêtement, dehors il fait nuit noir. Mon rêve me revient alors en mémoire, simple rêve ou vision du futur ? Qu’est ce que ça peut être agaçant de ne pas faire la différence. Je regarde l’heure au réveil, 4h, je prends ma douche, puis je regarde la télévision jusqu’à 7h du matin, je vais déjeuner, puis je me rends dans la forêt. Je marche pendant des heures et je rejoins la réserve Quileute.

Au détour d’une rue, je rencontre un groupe de garçon et une fille. Au centre ce trouve Jacob, j’essaye de faire demi-tour mais ils me voient.

- Hey, un visage pâle dans notre réserve ! Tu t’es perdu ma belle ?
- Seth ! grogne Jacob. Ferme là ! Bonjour Melissa, que fais-tu par ici, tu t’es encore perdu ? me demande-t-il en souriant.
- Non, répondis-je en souriant, tu m’as parlé de la réserve, j’avais envi de voir.
- Est-ce que cela te plait ?
- Oui, c’est magnifique !

Il s’approche de moi, et me tripote les cheveux.

- Qu’est ce que tu fais ? lui demandais-je un peu sur la défensive.
- Tu as une brindille dans les cheveux, me dit-il en me montrant la brindille en question, es-tu encore allé dans les bois ?
- Oui, avouais-je, mais cette fois je suis resté sur le sentier, je n’allais pas rejoindre la réserve par la route.
- Attends, tu veux dire que tu es venu à pied ? me demande celui qui répond au nom de Seth.
- Je croyais que Jacob t’avais dit de la fermer, lance la seule fille du groupe.
- Oui je suis venu à pied, dis-je, pourquoi c’est mal ?
- Non pas du tout, me certifie Jacob, c’est juste impressionnant, très peu de gens le font.
- Je n’ai peur de rien, affirmais-je.
- Mais nos forêts ne sont pas très bien fréquentées, me lance Jacob sur un thon mystérieux.
- Qui sais, je me ferai peut être attaqué par des loups garou…

Lorsque je vois leur sourire se figé je comprends que j’ai tapé dans le mille. Je leur adresse un sourire amical puis je m’éloigne. Je sens alors en quelques secondes une présence près de moi, je tourne la tête et j’aperçois Jacob.

- Où vas-tu ? me demande-t-il.
- Dans la forêt, je vus tout ce que j’avais à voir à la réserve.
- Qui es-tu ?
- Une simple touriste, je visite le monde à la recherche de sensation forte, mais je ne crois pas que ce soit à Forks que je trouve ceci.
- Tu ne connais pas encore tout les aspects de notre charmante ville, me dit-il en souriant, et puis je ne pense pas que tu sois une simple touriste.
- Et qu’est ce que je suis d’après toi ?
- Je l’ignore, avoue-t-il, mais je ne pense pas qu’hier tu étais perdu et puis aujourd’hui je suis à peut près sur que tu cherche quelque chose.
- Si c’est ce que tu crois, je ne vais surtout pas te contrarier.
- Méfie-toi, me prévint-il, nous te surveillons !

Je lui souris, lui montrant ainsi que je ne le prends pas du tout au sérieux. Il fait demi-tour alors que je retourne dans la forêt. Je fais apparaître mes ailes et les déploies. Elles sont blanche, recouverte de plume et dépassent d’un mètre de chaque côté de mon corps. Je prends mon envole mais je fais attention d’être suffisamment proche du sol pour que les loups puissent me sentir et me retrouver. Je vole jusqu’à l’un des sommets qui domine Forks, je m’installe confortablement devant un bon feu et j’attends.

A peine 20 minutes plus tard, je commence à repérer les premiers mouvements entre les arbres, je laisse mes ailes visibles mais les replient dans mon dos. Deux loups, un noir et un roux s’approchent alors de moi, je ne montre aucun signe de frayeur. Je leur fait signe de s’installer face à moi. Ils s’asseyent mais reste sur leurs garde.

- Qui est le chef de la meute ? demandais-je.

Comme je n’obtiens pas de réponse, je me lève et vole au dessus du feu pour atterrir gracieusement devant les loups, ils se relèvent et ont un mouvement de recul, j’entends également plusieurs grognement dans les bois.

- Si vous ne comptez pas reprendre forme humaine j’ai besoin d’un premier contact pour pouvoir lire vos pensées !

Je tends la main et le loup roux approche son museau, je lui effleure le museau mais rien ne se passe.

- Jacob, nous avons déjà eu notre premier contact, lui dis-je. Peux-tu convaincre ton ami que je ne vous veux aucun mal ?

Le loup roux que je suppose être Jacob, regarde son semblable et lui fait un signe de tête encourageant dans ma direction. Le loup noir approche son museau de moi, je pose un doigt dessus pendant un quart de seconde mais aussitôt son esprit s’ouvre à moi. Je retourne m’installer de l’autre côté du feu, en me concentrant j’arrive à percevoir les pensé des deux loups présent devant moi mais également de tout ceux qui nous entoure grâce à l’intermédiaire des deux portes paroles. Pour leur montrer ma bonne fois, j’ouvre mon esprit aux loups pour qu’ils puissent entendre mes pensées.

- Je ne vous veux aucun mal, leur dis-je par la pensé. Qui est le mal dominant ?
- Sam et moi sommes tout les deux mal dominant, me dit Jacob avec son esprit. Nous possédons chacun notre meute.
- Vraiment c’est très intéressant.
- Mais qui es tu toi ? demande Sam. Tu viens sur notre territoire sans même te présenter, ce n’est pas très poli…
- Je suis Mélissa Gabriel Estéban, je suis ce qu’on appelle généralement une Chasseuse de Vampire.
- Tu chasses les vampires, lance Jacob amusé. Je voudrais bien voir ça…
- Tu le verras, je suis ici en chasse.
- Et qui chasses-tu, me demande Sam, les Vampires que tu chasses ne s’aventure pas ici, car ils n’y vivent pas longtemps en général.
- Je suis pourtant sûr, d’avoir vu ceux que je cherche, pas très loin d’ici !


D’un mouvement du bras, je créé dans le feu les visages des Cullen. Les deux loups se redressent immédiatement sur leur patte et se mettent à grogner.

- Du calme, leur dis-je, vous êtes des loups garous, vous et moi nous recherchons la même chose… la mort des vampires.
- Oui mais pas de cela, lance la voix énervé de Jacob dans mon esprit.
- Un vampire est un vampire, fis-je remarquer par la pensée. Depuis quand faites vous une différence ?
- Nous avons conclu un marché avec eux, il y a de très nombreuse année…
- De plus certain d’entre nous sont amis avec ces vampires là, me certifia Jacob.


Je compris alors que mon rêve n’en était pas un mais plutôt une vision du futur.

- En faite pour être tout à fait honnête avec vous, ma mission ne consiste pas à tous les tuer, seulement un, simplement si j’en tue un j’aurais tout le clan aux fesses, alors autant tuer les neuf…

J’ai juste le temps de prendre mon envole, car Jacob à bondit par dessus le feu dans ma direction, je me tiens à trois mètre du sol alors que Jacob tourne en rond en dessous de moi. J’agite à nouveau le bras faisant apparaître le visage d’Edward dans le feu.

- Apparemment il aurait mis en rogne pas mal de personne.
- Pourquoi, nous dis-tu tout ceci ? m’interroge Sam.
- Parce que je me suis dit que vous m’aideriez, je ne peux apparemment pas compter sur Jacob et sa meute, puis-je compter sur la tienne.
- Rêve pas, me lance Sam, j’ai du respect pour les Cullen, je ne leur ferai jamais de tord !
- J’aurais au moins essayé !
- Ne t’approche pas d’eux, rage Jacob sous mes pieds, sinon je peux t’assurer qu’il n’y aura aucun endroit sur cette planète ou tu pourras te cacher.


Je mets fin à la connexion de nos esprits et je m’envole en direction de la villa des Cullen, furieuse contre moi même, car en même pas une demie heure j’ai perdu des alliés potentiel et l’effet de surprise, il faut que j’arrive là bas avant les loups mais ce n’est pas gagné, je les entends déjà courir à 10 mètre en dessous de moi.

Pour connaître la suite rdv sur ficttwilight-jacob-moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie Black
Admin
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 29
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: ficttwilight-jacob-moi   Lun 9 Aoû - 22:01

J'adore ta fiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quileutes.forumtwilight.com
 
ficttwilight-jacob-moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Quileutes :: Fan-fiction :: Fiction sur Jacob-
Sauter vers: